Ils ont sauté le pas, soutenons-les

BABAKOOTOO.COM

Fondée par deux jeunes entrepreneurs, Babakootoo.com est une plateforme de crowdshipping permettant à ses utilisateurs d’expédier des colis à moindre coût, par le biais de particuliers qui disposent d’espaces disponibles dans leurs valises et qui désirent amortir leurs frais de déplacement. Entretien avec les fondateurs : Ashley et Sébastien.


Pouvez-vous présenter Babakootoo.com en quelques mots ?

Babakootoo.com, c’est la plateforme de revente et d’achat de poids bagage conçue pour la diaspora malagasy.

Notre plateforme met en relation des particuliers qui veulent acheter ou revendre leur poids bagage. Amortissez vos billets d’avion en revendant vos poids bagages inutilisés. Mais aussi, envoyez vos lettres, colis ou autre, à moindre coût !

Comment vous est venue cette idée ? Quel a été le déclic ?

Un jour, mon petit frère est retourné à Madagascar en oubliant son téléphone en France après ses vacances. Je me suis donc retrouvé à chercher une solution, la moins onéreuse possible, pour expédier son téléphone. C’est ainsi que j’ai découvert la communauté malagasy du Covalisage sur Facebook dans laquelle plusieurs personnes publiaient leurs ventes de poids bagage.  J’ai trouvé la pratique très intéressante et arrangeante. Seulement, les annonces étaient désordonnées et je me suis retrouvé à scroller le groupe Facebook pendant un long moment avant de trouver l’annonce qui correspondait à mes critères. Au final, j’ai fini par faire envoyer le colis par le biais d’un ami. C’est de là que l’idée babakootoo.com m’est venue :  une plateforme de covalisage pour la diaspora malgache avec des informations claires, uniformisées et ordonnées. Nous souhaitons souligner quelque chose : nous ne sommes pas une concurrence par rapport au groupe Facebook qui compte un grand nombre d’utilisateurs. Nous sommes plutôt un complément pour les personnes comme moi qui souhaitent trouver la bonne annonce en seulement 2 clics.

Quel est votre parcours et quelles sont vos motivations ?

Babakootoo est composé de 2 personnes : Ashley, ma copine, diplômée d’un bachelor en hôtellerie-restauration et Sébastien, moi-même, diplômé d’une licence mathématiques informatique appliqués.

Ensemble, nous sommes passionnés de nouvelles technologies et nous avons l’envie d’entreprendre. Pour tout vous dire, Babakootoo n’est pas le premier projet que nous entreprenons. Nous avons créé une application mobile, Wav,  il y a un an de cela, mais ce fut un échec. Fort de cette première aventure, on a décidé de rebondir et de retenter autre chose en faisant tout le contraire de ce qu’on avait fait. Notre motivation était surtout de créer quelque chose qui servirait à long terme et qui faciliterait la vie de tout le monde. On a décidé de donner un nom atypique et symbolique à notre projet.

Comment voyez-vous Babakootoo dans 5 ans ?

Dans 5 ans, si tout se passe bien, Babakootoo sera international. Notre premier objectif est d’étendre la plateforme et de faire bénéficier les Malgaches résidant dans d’autres pays comme le Canada, les Etats-Unis, de notre service de covalisage. Ensuite, nous espérons que la plateforme tournera toute seule, un peu comme Leboncoin. Ainsi , nous travaillerons sur l’amélioration de celle-ci afin d’y ajouter de nouvelles fonctionnalités et d’ installer des points relais à Madagascar pour faciliter les envois et la  réception des colis.

Pour finir, quelques sont vos conseils et recommandations pour les jeunes qui, comme vous, veulent se lancer ?

En 2017, nous avions lancé notre tout premier projet, Wav, une application iPhone regroupant toute les offres étudiantes à Toulouse. C’était notre premier projet et notre premier échec. Wav était fonctionnel mais le nombre d’utilisateurs ne correspondait vraiment pas à nos attentes. Nous avons beaucoup appris de cet échec.

La première chose est de ne pas garder secret son projet. C’est vrai qu’au début on avait peur qu’on nous prenne notre idée. Mais en réalité, il faut en parler, partager le projet à votre entourage, ça sera le seul moyen d’évoluer, d’affiner votre idée et de se faire connaître. Rassurez-vous, si par réel manque de chance une personne souhaite copier votre idée, il y a très peu de chance qu’il ait la même vision que vous et partira donc sur une exécution différente de la vôtre.  N’attendons pas tranquillement un business angel ou des investisseurs pour se lancer ! Commencez tout ce que vous pouvez faire à votre échelle et selon le financement que vous possédez. Commencez dès maintenant ! Une astuce simple pour commencer : faites une landing page (page de présentation) de votre produit/service même si celui-ci n’existe pas encore. Promouvez votre produit comme s’il existait puis regardez l’affluence sur cette landing page. Et vous saurez l’intérêt que suscite votre service/produit. Lorsque vous présenterez aux investisseurs le nombre de personnes intéressées par votre service/produit, vous le convaincrez plus facilement de croire en votre projet.

Merci Ashley et Sébastien d’avoir répondu à nos questions ! Et plein de succès pour Babakootoo ! 

Interview préparé par Vanessa 🙂

Pour vos prochains envois, pensez à Babakootoo.com !